Emploi

L’escroquerie des annonces d’emploi (qui vous tueront plus vite que le coronavirus)

Je préfère vous le dire parce que c’est la vérité.

La situation avec ce coronavirus ne me fait vraiment pas rire pour vous mes cher(e)s ami(e)s qui êtes en recherche d’emploi.

A l’instant T les entreprises gèlent les budgets sur 100% des projets non vitaux à leur survie.

Et les embauches ?

Gelées aussi…

Mais c’est normal, une entreprise à des charges, elle sait que la situation va très très vite menée à un soucis de trésorerie. Le patron s’inquiète déjà bien assez pour ses équipes et ses commandes alors il n’a pas la tête à penser aux futures recrues.

Pour vous ça veut dire quoi ?

Tout purement et simplement que pendant 1,5 mois (dans un premier temps à priori) les entreprises ne vont pas se lancer des projets d’embauche.

Si vous êtes en recherche d’emploi et que vous ne touchez pas le chômage c’est vraiment pas une bonne nouvelle.

Mais ça reviendra, no worries guys.

Je préférais vous le dire parce que c’est la vérité.

Maintenant est-ce que c’est la fin du monde ?

Chacun décidera de voir la situation comme il souhaite mais vous, vous êtes des warriors.

C’est en temps de crise qu’on révèle ses meilleurs talents certains diront.

Alors lisez bien ça.

Maintenant plus que jamais vous pouvez saisir l’opportunité d’intensifier la qualité de vos candidatures !

Prendre un step back.

Vous voulez que je vous donne un 1er avantage à cette situation ?

Vous n’avez plus à être démoralisé de ne pas trouver le job de rêve puisque ce job de rêve ne recrute personne pour les semaines à venir.

Et encore une fois… c’est la vérité.

Vous trouverez tout ce qui faut sur ce blog pour trouver une solution à votre problème.

Mais aujourd’hui même il y a un piège dans lequel vous êtes certainement tombé !

Et si c’est bien le cas alors cette période de coronavirus vous mènera à l’échec et la dépression...

(Oui j’ai annoncé dès le départ que je vous dirai toute la vérité).

Et ce piège c’est celui des offres d’emploi, des annonces sur les jobboards et les sites carrière.

Les fameuse annonces emploi sur lesquelles vous misez toute votre recherche d’emploi.

Laissez moi vous raconter comment les choses se passent.

.

.

Quand le recruteur publie une annonce, il sait que ce ne sont pas toujours les meilleurs qui vont postuler en premier.

Il faudra donc aller chercher les bonnes personnes.

Il va publier une annonce pour voir si le hasard fait bien les choses mais il va aussi aller solliciter des personnes directement à travers son réseau, par LinkedIn ou par d’autres viviers de candidats.

Pour un candidat ça va être un peu la même chose.

Pourtant quand on cherche un job, on a l’impression que la réponse aux annonces est l’UNIQUE option.

Ça peut vous étonner mais ça vaut le coup d’y réfléchir…

Ça ne sert à rien de postuler pour se rassurer et batifoler toute la journée sur les jobboard et sites carrières.

Bien que persuadé d’avoir fait quelque chose d’utile… vous allez détruire votre motivation.

Vous allez y laisser beaucoup d’énergie (temps et moral).

Et oui, seuls 20% des jobs sont pourvus grâce aux annonces.

80% des opportunités de jobs n’apparaissent jamais dans les annonces. C’est le fameux marché caché.

Passer son temps à répondre aux annonces, c’est passer à côté de 80% des jobs !

Voici comment les premiers potentiels candidats sont informés :

  1. Un manager identifie un besoin et va en parler à 4 ou 5 personnes de son entourage.
  2. Ces personnes vont en parler à disons 3 de leur proches : on passe entre 12 et 15 candidats potentiels.
  3. Si toujours rien, le manager va en parler aux recruteurs de sa boîte. Ils vont s’appuyer sur leurs viviers de candidats et vont passer 2 ou 3 coups de fils. On a ici 10 candidats potentiels en plus.
  4. Si ces presque 25 candidats ne suffisent pas, une annonce est publiée et là la concurrence devient énorme !

Sachez que les entreprises cherchent en premier à recruter sans annonce d’abord pour ne pas payer de frais d’annonces mais surtout pour profiter du principe de la preuve sociale.

La preuve sociale ? Et en langage français ça veut dire ?

Une entreprise préfère sélectionner en priorité des candidats qui lui sont recommandés par des connaissances.

Si ces connaissances disent que vous êtes quelqu’un de bien, alors le recruteur va avoir tendance à le penser aussi automatiquement.

Le truc c’est que répondre à des annonces est déprimant.

Cette passivité peut plomber votre dynamique de recherche.

Répondre aux offres d’emploi n’est pas le seul moyen de décrocher un job.

.

Je veux débloquer ma recherche d’emploi en 2 semaines !

.

.

Bien sûr il sera bien plus rapide de passer par une annonce.

Et il y aura bien plus de concurrence mais pensez bien que le niveau des candidatures sera faible même si elles sont 50 fois plus nombreuses.

Si vous fournissez une candidature qualifiée, vous passerez les premiers filtres. Donc si vous repérez une annonce faite pour vous, foncez.

La différence par rapport à l’exploitation du réseau c’est que grâce à l’annonce, vous savez dès le départ quel est le poste à pourvoir.

Se contenter d’un CV et d’une bonne lettre de motivation peut se révéler insuffisant !

Il faut en parallèle repérer l’opérationnel qui recrute pour entrer en contact avec lui ou contacter n’importe quelle autre personne qui pourrait vous apporter des informations.

Pour rendre la réponse aux annonces aussi efficace que l’exploitation du réseau, il suffit de se débrouiller pour intégrer dans son réseau des personnes gravitant autour de l’entreprise qui recrute.

Sachez que très peu de candidats pratiquent cela…

Pour vous lancer tout de suite rendez-vous sur les autres articles de ce blog et je conseil immédiatement celui-là :

.

Comment contacter un professionnel quand on recherche un job

.

Vous l’avez compris le message à retenir de cet article est simple mais il est tellement essentiel.

Attention aux annonces d’emploi et offres d’emploi sur les Monter, Indeed et tutti quanti.

Elle donne le sentiment de faire avancer votre recherche d’emploi mais NON.

C’est la première erreur que je vois chez les chercheurs d’emploi.

Heureusement vous allez pouvoir rectifier le tire et profiter du gèle du coronavirus pour repenser votre stratégie.

IN-TEN-SI-FIEZ la QUA-LI-TE de vos candidatures.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *