Objectif 1er emploi, Zen

Comment surmonter et apprendre de ses échecs (fiche pratique)

Vous n’avez pas à en avoir honte.

Pourquoi dont ?

Bien au contraire, vous pouvez même en être fier.

Echouer c’est la chance de prouver votre force.

Oui ça peut faire mal de se retrouver au chômage, échouer ses partiels, être viré dans sa période d’essai …

Mais ça peut surtout vous donner des leçons extrêmement valorisantes pour votre avenir.

Cela peut même vous propulser vers d’autres sommets.

Nous avons tous entendu les proverbes “L’erreur est humaine” ou “vous vivez et vous apprenez”.

 

 

Nous faisons des erreurs chaque jour, grandes et petites.

Mais les échecs et les erreurs ne se ressemblent pas et sont toujours des occasions d’apprendre stupéfiantes.

Se retrouver dans de mauvaises situations, faire des erreurs, c’est normal.

Qui n’est pas passé par là ?

J’en viens même ici à me poser la question : est-il possible de ne jamais avoir connu un échec ?

On a presque tous appris à faire du vélo.

Très dur au début, ouille ouille, mais on a appris, on a vu pourquoi ça n’a pas marché et on a recommencé.

Adieu les petites roulettes. Les erreurs nous forment.

Avec ou sans bobos il faut se tester.

Pareil quand on rentre dans la vie active. On a eu des stages avant notre premier emploi, autant d’occasions d’apprendre des leçons de valeurs pour notre avenir.

Il va falloir apprendre à se poser les bonnes questions pour avancer.

Rien ne vous tombera du ciel et l’objectif n’est pas d’attendre indéfiniment et subir le rythme de votre vie. L’objectif est de transformer votre vie.

Ce qui est important c’est de faire le nécessaire pour ne plus reproduire les mêmes actions qui nous ont menés à ces résultats.

 

 

De chaque expérience on peut apprendre.

Ça veut donc dire qu’on peut toujours ressortir gagnant ?

Sans aucun doute, OUI !

C’est comme ça que je vous encourage à voir les choses.

Ça demande effort, énergie et optimisme à toute épreuve. Être positif n’est pas un état constant et naturel pour tout le monde.

Mais voici un secret.

Être positif est toujours un choix.

Et comme tout muscle, on peut s’entrainer pour ça.

Commencez par cette étape en cas de coup dur :

Remettez vous de vos émotions et comprenez pourquoi vous en êtes arrivé là.

Acceptez 100% des responsabilités.

Qu’est-ce que cette expérience va vous apprendre ?

Quand l’on adopte cette attitude notre regard se porte sur le positif.

A l’inverse si vous ne voyez pas où sont les opportunités d’apprentissage pour votre avenir il y a de très fortes chances que vos émotions soient portées sur le négatif.

Alors là c’est la l’horreur.

Vous rentreriez dans un cercle vicieux qui vous conduirait dans les prochaines épreuves à :

  • voir le négatif également
  • ne pas saisir les opportunités qui doivent vous mener à VOTRE définition de la réussite

Le problème est qu’échouer est tabou.

Même une erreur ridicule est souvent critiquée, moquée et c’est encore plus violent quand ça vient de nos proches.

Notre ego en prend un sacré coup.

Abaissez le niveau que peut avoir le regard des autres sur vous !

Sans ça vous ne pourrez pas comprendre votre réalité, ce qu’il se passe d’important en vous.

 

 

Et si vous refusez la réalité et d’apprendre de vos erreurs ?

Fatalement, vous referez les mêmes erreurs et les résultats seront de plus en plus catastrophiques.

Soyez donc préparé à voir les opportunités dans vos échecs.

Même dans les situations difficiles.

Je suis persuadé (et c’est ce que je veux vous montrer sur mon blog) que le chômage peut se révéler comme une période importante de votre vie.

Que cette période peut vous donner une force que ceux qui n’ont pas eu l’occasion de vivre n’auront pas.

Notez ce qui suit, ou imprimez le.

Ce sont les questions à vous poser pour prendre du recul dans ce genre de situations :

 Qu’est-ce que cette expérience m’a apprise sur moi-même ? (Sur ma réaction)

Qu’est-ce que cela m’a appris sur les autres et mes interactions avec les autres ?

Qu’est-ce que j’ai appris sur la vie ?

Si je rencontre un autre événement similaire à l’avenir, qu’est-ce que je ferai différemment ?

Si je devais parler aux gens de mon expérience, quels conseils je leur donnerai ?

 

 

Sachez le.

Personne n’est arrivé au sommet sans avoir rencontré des difficultés.

Il semblerait même qu’échouer a été partie intégrante de la vie de la majorité des hommes et femmes que l’on considère avoir atteint la réussite. Les millionnaires en gros.

Ils prennent beaucoup de risques donc ils échouent beaucoup.

Mais ils échouent vite et tirent les leçons de leurs actions avec les questions que je vous ai transmises.

Ce qui revient à dire :

Echouez beaucoup pour réussir !

La résilience, c’est votre capacité à traverser les difficultés et en ressortir plus fort.

Facile à dire, ok, mais on peut adapter à notre niveau.

On peut apprendre presque tous les jours sur ce qu’il faut faire de mieux.

C’est tout simplement se remettre en question et ça n’a rien à voir avec l’autoflagellation. C’est seulement votre volonté d’être plus heureux.

C’est la seule finalité.

 

 

Petit à petit nous transformons notre perception de l’échec et nous nous habituons à réagir positivement face à ces situations.

Si je prends l’exemple du stress :

Plus on se confronte à des situations stressantes et mieux on les gère.

On apprend au fur et à mesure, petits pas après petits pas, efforts après efforts, en se plaçant en situations difficiles à le gérer.

Maintenant vous savez tout !

Alors que ferez-vous la prochaine fois que vous faites quelque chose d’important pour vous et que vous souhaitez progresser ?

Vous vous poserez les bonnes questions 

Encore une fois, la seule manière efficace qui existe est d’agir et de tester.

Alors vous verrez ce qui marche ou non pour vous.

 

Téléchargez la fiche pratique 

Ne pas toujours tout réussir et ne pas réussir à faire tout le temps de son mieux est inévitable. Changeons notre perception des évènements qui font sentir en échec pour en tirer des leçons, apprendre à grandir pour la prochaine fois et gagner en confiance. Cette fiche vous donne le moyen de rebondir et prendre votre vie en main.

Télécharger la fiche

 

 

Comme d’habitude je vous souhaite une chose, ou plutôt deux : Agir et Grandir.

L’endroit d’où vous venez n’a aucune importance. Tout ce qui importe est où vous allez – BrianTracy

Je vous remercie pour votre soutien. Partagez-moi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *