Zen

2 exercices (facile et rapide) pour maitriser vos émotions

Ça vous est forcement déjà arrivé.

De tout ruiner à cause de votre réaction.

D’être piégé par vos émotions.

Vous avez déjà remarqué comment des personnes peuvent réagir complètement différemment face à une situation ou un évènement absolument identique ?

C’est stupéfiant.

Ce genre de situation me saute aux yeux tous les jours.

Un personne va très vite passer à autre chose et avancer. Ses émotions ne dictent pas sa journée de A à Z.

Pourtant une autre personne qui va vivre la même chose va :

  • tomber dans les émotions
  • basculer dans la négativité
  • céder aux critiques

Et au final se mettre dans un état négatif pour le reste de la journée voire plus.

Mon exemple le plus flagrant est celui du chômage :

J’ai profité de faire de cette période une période géniale et d’autres de mes amis l’ont très mal vécu …

 

 

Pour une personne, vivre une difficulté n’est pas obligatoirement la fin du monde mais pour l’autre si.

Alors comment réagir pour contrer les pires évènements ?

Comment profiter des difficultés que vous traversés ?

En réalité tout se joue par la manière dont vous voyez les choses.

Selon votre perception et l’angle sous lequel vous regardez les choses, selon votre perspective.

Vous allez attacher un tas de croyances qui vont vous dire comment percevoir et vivre la situation vécue. L’importance que vous allez attacher va déterminer votre réponse.

Et ici c’est votre réponse qui va directement jouer sur votre niveau de bonheur et votre capacité à rebondir.

Quand on se tourne vers le soleil l’ombre se retrouve derrière.

Et là on rentre dans le coeur du sujet.

 

Voici la clé

 

Il nous faut à nous êtres humain, adopter une attitude rationnelle.

C’est pas sorti d’un chapeau, c’est le résultat d’études.

Je vous rapproche du livre de Paul MacGee sur les secrets de la confiance en soi si vous voulez aller dans le détail (le livre est “Self-confidence”, je ne l’ai pas trouvé en français vous devrez donc le lire anglais si vous êtes chaud).

Dans les faits nous sommes plutôt dans les interactions et la réflexion basée sur les émotions.

Pour certains c’est beaucoup plus vrai c’est notre personnalité qui diffère.

Voici le hic.

Avoir une attitude rationnelle n’est pas une attitude naturelle.

C’est déjà une première chose de le reconnaitre. Les émotions font de nous des humains. Je suis donc heureux d’être ainsi fait. Mais dans certaines circonstances les émotions nous font perdre de vue la réalité et un mécanisme s’enclenche dans notre cerveau.

C’est pour ça que deux personnes vont voir une situation différemment.

 

 

Votre perception d’une situation n’est pas la réalité !

Les émotions sont à la base de vos actions.

Donc si vous êtes dans des émotions négatives vos actions ne seront pas cohérentes avec l’objectif réellement visé. Les émotions affectent la façon dont vous voyez le monde.

Pour une même situation :

Il y a de très fortes chances que vous ne voyez pas le monde comme un endroit magnifique et plein d’opportunité si :

  • vous vous sentez dans une impasse
  • vous vous sentez en manque de relation amoureuse, amicale ou familiale
  • que vous ne vous sentez pas à la hauteur
  • que vous pensez avoir moins d’argent ou être moins bon qu’un autre

Inversement.

Si vous vous sentez aimé, soutenu, vivre dans un endroit qui vous plaît, vous avez de plus fortes chances de percevoir l’avenir avec optimisme.

Hors dans cet exemple qu’est ce qui a changé ?

Rien à part votre perception de la vie !

Vous ne pouvez pas laisser vos émotions vous dicter. Retenez ça :

Retenez véritablement cette phrase.

Elle a le pouvoir de changer votre vie.

En réalité ressentir des émotions négatives est tout à fait normal. Mais vous ne pouvez pas tirer des conclusions sur une situation à partir de ça.

Bah oui, ce ne sont pas vos émotions qui font la situation.

C’est juste que vous regardez la situation de façon arbitraire.

 

Mais alors, que faire ?

 

Il faut se détacher de ces foutues émotions négatives.

Voici 3 phrases à se dire quand le moment se présente :

1/ Je suis conscient de vivre en ce moment … et d’expérimenter … qui me font ressentir …

2/ Je comprends pourquoi je ressens cela … mais j’ai conscience que mes sentiments ne sont pas les faits.

3/ Je sais bien que mes émotions évoluent et ont le pouvoir de déformer la réalité donc il m’appartient de prendre la décision d’aller de l’avant.

Et si la situation est plus complexe ?

Alors 2 questions peuvent vous aider à retrouver la réalité. Pour relativiser et ne pas paniquer :

1/ Quel est l’enjeu pour moi sur une échelle de 1 à 10 ? (10 étant une situation critique, catastrophique, vitale)

2/ A quel niveau la situation sera importante dans 6 mois ?

 

 

Ce qu’il faut retenir

 

Les problèmes ne sont pas personnels.

Les évènements n’ont pas conspiré pour vous faire vivre des difficultés.

N’oubliez pas que les problèmes arrivent à tout le monde. C’est juste qu’on s’en rend difficilement compte parce que c’est pas le genre de truc qu’on raconte à tout le monde.

Ensuite les problèmes n’ont pas à vous envahir.

Si une sphère de votre vie vous donne actuellement de la tristesse et de la déception, ça ne veut pas dire que votre vie entière est pourrie.

Si vous êtes en recherche d’emploi par exemple, ça ne veut pas dire que vous êtes incompétent.

Très loin de là !

Enfin les problèmes ne sont pas permanents.

Même si c’est l’impression que vous en avez, encore une fois il s’agit d’une impression.

Les problèmes ça évolue, ça change, ça disparaît.

La vitesse à laquelle ils disparaissent dépend de votre réponse. Ça dépend de vos actions.

Vous pouvez le faire !

Répondez à cette question dans votre dialogue intérieur :

Comment je peux influencer ou améliorer la situation ?

Vous verrez les choses différemment.

 

 

Comme d’habitude je vous souhaite une chose, ou plutôt deux : Agir et Grandir.

L’endroit d’où vous venez n’a aucune importance. Tout ce qui importe est où vous allez – BrianTracy

Je vous remercie pour votre soutien. Partagez-moi 🙂

2 thoughts on “2 exercices (facile et rapide) pour maitriser vos émotions

  1. Bonjour Florian,

    Merci beaucoup pour ta vision des choses ! J’aime beaucoup une remarque faite par Laurent E. LEVY dans le documentaire “La puissance de L’intention” (https://www.youtube.com/watch?v=70Xg0cclf5Q)

    Je cite : “Je crois ce que je vois ? Non non, je vois ce que je crois. A méditer.”

    Nous ne voyons pas le monde directement, nous le regardons à travers un morceau de verre, telle une lunette. Nos croyances (+ émotions, ressentis et expériences) teintent ce morceau de verre et c’est normal. Mais maintenant, nous avons parfois tendance à considérer qu’il n’y a pas de verre, que ce que nous voyons est “normal”. Et c’est la que la prise de conscience est nécessaire, c’est faux. Nous sommes acteurs de cette vision, en bien ou en mal.

    Un dernier détails, attention à ne pas passer d’un extrême à l’autre. Dans une situation données, ne pas “réagir” est une chose, mais n’oubliez pas “d’agir” !

    Qu’en penses-tu Florian ?

    Merci encore pour cet article !
    Kelvin

    1. Je vous ai montré comment ne pas stagner à cause d’un échec ou d’une situation que l’on vit mal. Tu as raison d’appuyer que la finalité ultime est d’agir pour grandir.
      Ce documentaire est juste top 🙂
      Tu as très bien choisis la phrase pour l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *