Emploi

Êtes-vous vraiment prêt pour le monde du travail ?

Vous voulez passer du candidat mouai au candidat WOW ?

Imaginez pouvoir préparer votre avenir avant même d’avoir fini vos études.

Votre plus grande crainte ?

Finir des études et de ne pas trouver chaussure à votre pied.

Et croyez moi cette question on se la pose jusqu’au dernier moment.

Jusqu’au moment où on décroche son premier job.

Parce que vous le savez, n’est-ce pas ?

Nous sommes en guerre. Alors ok pas une guerre sanglante mais une guerre pour attirer l’attention des recruteurs.

Alors commençons par ici :

Êtes-vous vraiment prêt à entrer dans le monde du travail ?

Avant d’aller sur le champ de bataille vous pouvez vous préparer pour en tirer le meilleur.

Imaginez ça.

Vous venez juste d’être diplômé et ce nouveau diplôme est suspendu à votre mur. Vous êtes fier de vous. Et je vous dis bravo

Vous avez encore en tête les discours inspirants de vos profs qui vous ont dit que l’avenir vous appartient et vous êtes prêt à plonger dans le marché du travail pour trouver votre premier « vrai » emploi.

.

.

Avant de passer vos premiers entretiens vous devriez faire le point.

Et seulement après vous sauterez de joie.

La plupart des diplômés fraichement entré sur le marché du travail le font avec un sentiment d’invincibilité. 

Vous pensez que le monde vous appartient et vous avez raison de croire que tout est possible.

Mais tout se mérite et doit être cohérent.

La concurrence est réelle et contrairement à ce que vous imaginez en voyant votre promotion, la concurrence est beaucoup plus large !

Cette concurrence arrive des toutes les villes, de reconversions d’emploi, de tous les âges et de gens de toutes les expériences …

Devenir le profil idéal pour le marché du travail ça commence dès les études.

Alors voyons comment !

.

.

3 moyens de lancer votre carrière avant la fin des études

.

Dans les études on vit dans l’instant présent, probablement trop. 

La plus grosse erreur commune ?

Ne pas réaliser que la meilleure partie est encore et surtout à venir.

On néglige de tracer un chemin de carrière pour notre futur moi, ce qui nous laisse parfois errer pendant des années après la remise des diplômes avant de trouver un Vrai emploi.

Si je peux vous donner un conseil à vous c’est ceci :

Etablissez un cheminement de carrière avant la remise des diplômes afin d’avoir une idée claire de ce que vous voulez faire de votre vie.

Je n’ai jamais été le genre de personne qui savait exactement ce que je voulais être quand j’étais jeune.

Certaines personnes le savent avec assurance et certitude et tant mieux.

Mais si votre cheminement de carrière semble un peu flou, assurez-vous d’essayer certains de ces conseils pour commencer.

Au minimum vous découvrirez quels types d’emplois vous ne voulez certainement pas faire à long terme. Ce qui est mieux d’apprendre dès le début.

Que vous soyez tenté par l’entreprenariat ou salariat, c’est par ici :

.

1. Réalisez des stages, alternances et petits jobs

.

Selon sa durée et le niveau de votre formation, le stage vous permet d’acquérir une expérience que vous n’apprendrez jamais en cours.

C’est un premier pas dans le monde du travail qui peut ouvrir beaucoup d’opportunités

Vous rencontrerez des professionnels qui sont là pour vous apporter leurs expériences, leurs conseils.

Mais encore faut-il choisir un stage qui apporte de la valeur, avec des missions cohérentes pour votre projet pro.

Par exemple un très bon stage de 6 mois vaudra plus qu’une alternance de 2 ans sans missions valorisantes !

Puis il faut savoir que des stages peuvent être bien rémunérés. Qui dit stage ne dit pas forcement minimum légal !

Aujourd’hui dans certains métiers les entreprises sont très généreuses envers les jeunes.

Leurs futurs pépites !

Leurs viviers de talents …

Travailler en tant que stagiaire est une excellente utilisation de votre temps et de vos compétences plutôt que de prendre des vacances plus longues.

Vous partirez aux feria de Bayonne après l’avoir mérité.

Retenez que les bons stages se cherchent le plus tôt possible. N’attendez pas la fin de l’année.

Et mon ultime conseil ?

Vous y allez pour vous ouvrir au monde l’entreprise alors discutez avec les gens, soyez ouvert.

En fin d’expérience, remerciez vos collègues et tuteurs !

Pourquoi pas un message de remerciement et un message quelques mois plus tard pour informer d’où vous en êtes dans votre parcours.

C’est pas très compliqué à faire mais c’est très apprécié et valorisé

.

.

2. Echangez avec des professionnels

.

Je vais vous dire la vérité.

Les professionnels sont heureux d’aider les jeunes parce qu’ils ont connus la même situation.

Demander une entrevue d’information n’est pas si difficile qu’il n’y paraît !

Allez fouillez de fond en comble votre réseau.

Vous pourrez contacter :

  • des gens de votre famille
  • des anciens élèves
  • des professionnels sur LinkedIn
  • vos professeurs
  • etc.

Par exemple je me souviens avoir pris le temps d’échanger avec le père d’un ami dont le métier m’intéressait.

Alors faites vos recherches en enquêtant sur des entreprises et des professionnels qui vous inspirent et vous rapprochent de votre carrière. 

Apprenez où ils ont commencé et comment ils ont fait pour arriver où ils en sont aujourd’hui.

La plupart du temps, les professionnels se sentiront même valorisé de pouvoir donner des conseils et vous orienter dans la bonne direction. 

Mais be careful !

Ne sous-estimez pas l’effort qu’une personne fait pour vous aider dans votre cheminement de carrière.

Préparez-vous pour en retirer le maximum.

N’allez jamais prendre du temps à un professionnel pour aller le voir et lui dire “bah je sais pas quoi faire, donnez moi la solution”.

Nan …

Préparez votre projet professionnel à l’avance.

Si ce projet n’est pas clair vous souhaiterez vous renseigner sur une profession précise.

Ne soyez pas timide.

Aller voir mon article “LinkedIn, ou comment révolutionner sa recherche d’emploi” pour découvrir comment contacter les professionnels.

Si un lien réel est établi, le professionnel que vous rencontrez pourrait avoir une certaine influence pour obtenir un entretien, vous mettre en lien avec les personnes de leur réseau.

Bref … Profitez-en en tant qu’étudiant !

Et encore une fois pensez à remercier les personnes que vous rencontrerez.

.

.

3. Rendez-vous aux salons de recrutement

.

De nombreuses écoles, universités et entreprises organisent des salons de l’emploi chaque année.

Assistez à quelques-unes d’entre elles, qu’est-ce que vous avez à perdre ?

Au pire vous perdrez votre temps et aurez imprimé 2 ou 3 CV pour rien.

Et alors …

Vous devez vous y rendre et parlez avec des professionnels.

Vous pouvez apprendre tellement d’informations de cette façon.

Ça vous permet d’explorer vos options

Beaucoup d’entreprises auront des brochures, des diaporamas informatifs. Prenez-les !

Assurez-vous de vous préparer avec des questions à poser pour en apprendre davantage sur les entreprises présentes. 

Quelle est votre mission ? Qu’attendez-vous d’un candidat idéal dans votre entreprise? Êtes-vous à le recherche de … ?

Vous pourrez peut-être dire à un futur entretien d’embauche “J’ai rencontré un tel à tel évènement”.

Ce sont des choses qui montrent votre motivation et votre sérieux.

Des détails qui n’ont pas de prix !

Assurez-vous de préparer votre pitch avant de vous y rendre.

L’objectif ?

Être capable de vous présenter de manière claire et synthétique aux gens que vous rencontrerez sur les salons et évènements (et pour vos entretiens).

Vous rencontrerez peut être votre futur employeur, qui sais !

Être présent aux salons emploi ne suffira pas à vous faire embaucher.

Il faudra passer un entretien d’embauche si vous avez accroché à l’oeil de recruteurs.

Ce serait cool nan ?

.

Dans l’ensemble il n’y a pas de recette magique pour établir un cheminement de carrière avant l’obtention du diplôme.

Mais en utilisant certains de ces conseils ou une combinaison de quelques-uns, vous êtes assuré de construire une base solide avant les autres.

Vous aurez une longueur d’avance parce qu’il ne faut pas oublié que sur le marché de l’emploi vous n’êtes pas tout seul.

Un profil attractif – et plus attractif que les autres – ça se construit dès maintenant.

Bonne chance, jeunes professionnels !

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *