Objectif 1er emploi

4 étapes pour transformer le chômage en victoire

Je la connais votre pire crainte.

Il y a tout pile un an je finissais mes études et mon stage sans opportunité d’embauche à la clé.

Et derrière ça ?

Sans le savoir plusieurs mois de chômage m’attendaient.

Alors j’ai pris le temps de chercher ce qui me correspondait parce que j’avais une conviction.

J’avais la confiance absolue que j’allais trouver le travail fait pour moi.

Pendant ce challenge je me suis développé avec un objectif :

Me catapulter dans le monde du travail bien plus fort que je ne l’aurai été sans période de recherche d’emploi.

Et YES ! Ça a payé.

C’est aussi pour ça que je suis persuadé que cette période de jeune diplômé m’a été essentielle.

J’irai même à dire que c’est une période essentielle du début de ma vie professionnelle.

 

 

J’ai 4 choses qui me viennent en tête actuellement et ça s’adresse à vous.

C’est les 4 fondations en béton armé que j’ai construit !

En réalisant ces choses avant d’entrer dans mon premier emploi j’ai pris une longueur d’avance sur les autres.

Il faut du temps pour construire ses forces et si vous rentrez directement dans la vie active après vos études vous mettrez beaucoup plus de temps à mettre ces 4 choses en place.

C’est votre OPPORTUNITE.

Alors oui …

Les personnes directement embauchées après leurs études ont eu la satisfaction de ne pas faire de chômage.

Mais vous vous allez aller beaucoup plus loin !

Voici les secrets.

 

1/ Se créer un niveau d’énergie extraordinaire

 

C’est d’ailleurs le secret numéro 1 pour réussir selon Bill Gates.

L’énergie est le carburant qui va motiver vos journées.

Un carburant gratuit mais qu’il faut produire vous même.

Avec l’énergie vous aurez les bonnes pensées, ces pensées vous donneront les bonnes émotions qui vous donneront envie d’agir.

Et agir … c’est obtenir des résultats 

Pensée  émotion  Action  Résultat

Un haut niveau d’énergie ça permet de booster sa confiance en soi et être performant.

Voici 4 secrets de Bill Gates pour avoir de l’énergie :

Bien dormir

Vous donner un rythme et s’y tenir … c’est la base. Entre 7 et 8 heures de sommeil au plus, à horaires fixes.

C’est de cette manière que le chercheur d’emploi garde la tête froide et le pied à l’étrier.

Bien manger

Les repas équilibrée doivent cadencer votre journée de travail.

Et oui ça plaisante pas le chômage.

Mais tout est bon pour garder une motivation infaillible.

Là encore … conservez un rythme sain malgré la liberté que vous avez en étant au chômage.

Faire du sport

Ça vous fait sortir, libérer du stress, tonifier votre corps.

En plus vous n’avez pas vraiment d’excuse parce que vous avez forcément du temps à dégager pour ça.

Créer des relations sociales

Allez parler, échanger, donner du temps à vos amis ou votre famille pour un coup de main.

Par exemple pendant ma recherche d’emploi j’ai aidé à faire de la peinture, faire les vendanges et d’autres choses géniales qui m’ont apporté beaucoup de satisfaction parce que j’ai aidé tout simplement.

 

2/ Se donner des objectifs

 

L’objectif c’est votre GPS de vie, votre boussole.

La boussole vous donne la bonne direction pour suivre votre objectif et agir en conséquence.

Pas n’importe quel objectif.

Un objectif écrit qui vous donne une motivation de dingue.

Votre grand objectif si vous lisez cet article c’est certainement de trouver un travail passionnant.

Mais c’est quoi votre job de rêve ?

Clarifiez cet objectif tout de suite !

Réfléchissez sérieusement à ce que vous voulez et en aucun cas baissez vos attentes pour de mauvaises raisons.

Pour ma part j’ai trouvé très difficile au chômage de passer à côté de bonnes opportunités. Mais c’était voulu … je recherchais une très  bonne opportunité.

J’avais la foi 

Une fois cet objectif écrit, établissez votre plan.

Votre plan doit être précis et concret. Le plan vous dit ce que vous devez faire maintenant et demain et cette semaine pour atteindre votre objectif.

 

3/ Agir en masse et tracker ses résultats

 

Vous les avez désormais.

Les plans d’actions concrets. Maintenant vous allez devoir agir.

Petit pas après petit pas …

Ce qui est génial avec les petites actions c’est qu’il est facile de les réaliser.

Ça fait beaucoup moins peur que la vue du grand objectif final.

Chaque action réalisée créée pour vous de la satisfaction et de la confiance en vous.

D’où l’utilité de noter vos actions et les rayer une fois réalisées.

Ce qui marche très bien pour moi c’est de noter la veille les 3 à 5 actions essentielles que si je les réalise demain je serais fier de moi.

Essayez une journée puis une semaine. Vous adopterez la méthode 

Suivez vos habitudes avec Habitica.

Habitica c’est l’application gratuite qui gamifie votre vie. Lisez mon article à ce sujet !

 

4/ Passer en mode évolution infinie

 

En parallèle des actions pour atteindre votre objectif vous devez vous former dans votre domaine de compétence.

Vous avez le temps pour vous créer un programme d’apprentissage et le concrétiser tous les jours.

Une étude montre que une fois leurs études terminées, 80% des gens arrêtent d’apprendre.

C’est dingue !

Hors quand on parle de prendre une longueur d’avance on est en plein dans le sujet.

Votre programme doit être motivant.

Vous donner de quoi travailler tous les jours suffisamment pour énergiser votre capacité de travail, sans en faire trop ….

Par exemple allez sur les blogs de votre domaine, de votre métier.

Faites des MOOC (formation en ligne); il en existe des tonnes qui sont gratuits en plus. Si vous êtes chaud trouvez en en anglais.

D’ailleurs mettez la période à profit pour monter en compétence sur l’anglais par exemple.

 

 

Dans mon cas je m’étais fixé l’objectif de passer le test d’anglais du TOEIC. Ça m’a motivé en me donnant un objectif, en me donnant une compétence valorisée pour ma recherche d’emploi et qui sera utile.

Et le petit plus.

Ça montre que pendant mes mois de recherche d’emploi je me suis fixé un challenge et que je suis pas resté à glander.

Apprenez également à vous connaitre, lisez dans le domaine du développement personnel.

Why not ?

Testez des méthodes d’organisation qui vous seront utiles en entreprise.

Soyez CU-RI-EUX.

Tout ce que vous ferez vous donnera une longueur d’avance considérable.

Votre capacité à agir et à tester, à se remettre en question montre à votre futur employeur que vous avez un fort potentiel d’évolution.

C’est ÇA qui intéresse l’entreprise :

Voir que vous avez du potentiel pour évoluer.

Alors vous ? Que faites vous pour transformer votre chômage en victoire.

 

 

Comme d’habitude je vous souhaite une chose, ou plutôt deux : Agir et Grandir.

L’endroit d’où vous venez n’a aucune importance. Tout ce qui importe est où vous allez – BrianTracy

Je vous remercie pour votre soutien. Partagez-moi 🙂

2 thoughts on “4 étapes pour transformer le chômage en victoire

  1. Bonjour Florian,

    Merci pour cet article. Je pense en effet que le top prioritaire est de s’occuper de son carburant (alimentation). En effet, de la qualité de notre carburant dépendra la qualité des résultats.

    Je me rends compte qu’avoir des objectifs clairs est important. Mais par expérience, je me rends compte que c’est principalement le plan d’action découlant de nos objectifs qui permettent d’avancer efficacement ! Et l’importance de s’entourer de personnes inspirantes !

    Au plaisir,
    Kelvin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *