Peps

3 étapes pour booster et maintenir votre motivation

Vous avez déjà été dans une salle de muscu ?

Parce que c’est là bas que je vous emmène.

Et oui, la motivation comme un muscle. Être motivé s’apprend et se développe.

Ça veut dire qu’il faut prendre du temps et dépenser de l’énergie pour développer ce muscle.

Ça demande de la discipline quotidienne…

Puis très franchement, c’est plus un secret, la recherche le montre.

C’est VOUS qui influencez votre niveau de motivation.

La motivation est littéralement : le désir de faire des choses. C’est ce qui nous pousse à agir.

C’est la différence entre se réveiller d’attaque et de bonne humeur et à l’inverse, se reposer et ne rien faire de la journée.

C’est l’élément crucial dans la réalisation de votre objectif : comme par exemple trouver un emploi ou améliorer votre confiance en vous pour réussir dans votre travail.

 

 

Comme le dit Brian Tracy :

Une des plus grande découverte de notre époque est que l’humain en changeant ses pensées, ses attitudes, peut changer l’aspect extérieur de sa vie.

Le gros problème avec la motivation ?

Elle n’est jamais là quand on en a besoin…

Alors suivez les 3 étapes pour une motivation en béton !

 

1/ Identifier ce que vous souhaitez atteindre.

 

Votre objectif est votre GPS de vie.

Si vous savez où vous voulez aller, la vie sera tellement plus facile.

Logique, on ne commence pas un voyage sans savoir où on veut aller 

Si vous n’avez pas d’objectifs, construisez-les.

Que ce soit dans le domaine du travail (réaliser une mission, avoir une promotion, etc.) ou lire un certains nombre de livres, trouver un job qui rapporte tant, etc.

Quand vous avez des objectifs clairs alors la motivation et l’énergie suivront pour une simple raison :

Vous saurez pourquoi vous vous levez tous les jours.

Ça donne du sens à votre vie, à votre volonté de progresser, de grandir.

Next step ?

Il vous reste à planifier vos objectifs parce que vous devez pouvoir savoir concrètement comment agir pour les atteindre.

Désormais vous aurez plus qu’une question à vous poser quand vous aurez un choix à faire ou une décision à prendre :

Cela me rapproche t-t-il de mon objectif ou non ?

Quand on à un cap on est concentré et programmé vers sa réalisation.

 

 

2/ Se fixer des objectifs réalisables et mesurables.

 

Qu’arrive-t-il si votre objectif n’est pas précis ?

Vous vous rendrez immédiatement compte que ça ne va pas marcher.

Un bon objectif est S.M.A.R.T :

  • Spécifique : un objectif doit être clair et sans équivoque
  • Mesurable : le résultat doit pouvoir être mesuré d’une façon ou d’une autre
  • Accessible : ça doit être réaliste et accessible
  • Réalisable : ça doit avoir du sens et être cohérent pour vous
  • Temporel : définir une durée ou un délai

Par exemple je souhaitais passer le TOEIC avec un score supérieur à 900/990 et j’avais 30 jours pour me préparer :

L’objectif était alors assez challengeant pour me stimuler, me pousser à donner plus d’efforts et en même temps atteignable au regard de l’énergie et du temps que j’allais y passer.

L’objectif est mesurable et son atteinte m’apporte une bien plus grande satisfaction que les efforts déployés.

La réalisation d’un objectif exige la capacité à persévérer pour continuer à avancer malgré des difficultés.

Surtout si vous faites plusieurs mois de chômage ou que vous ratez plusieurs entretiens d’embauche.

En résumé, c’est gagné !

 

 

3/ Avoir de l’ambition

 

Il faut voir ici l’ambition comme une force qui donne envie de nous dépasser.

Certains le verront négativement comme de la rivalité qui nous pousserait à écraser les autres.

Mais ce n’est pas ça … ce n’est pas égocentrique et ça peut même être complètement l’inverse.

Elle dépend de qui nous sommes.

Elle est directement liée à notre niveau confiance en nous même.

Quel est l’objectif ultime ?

Il est de progresser, d’apprendre, de se dépasser, d’être fier d’avoir réussi et de valoriser ce qu’on fait.

Demandez-vous :

A quoi va servir votre ambition, à qui, comment, pourquoi ?

Pensez comment votre mission aidera les autres.

Par exemple Elon Musk (dont je vous recommande sa biographie par Ashlee Vance) est le mec le plus dingue que je connaisse – après Jim Morrison.

Sa mission de sauver la planète et l’espèce humaine lui donne une motivation quasi infinie.

Elon vit sa mission tellement à cœur qu’il n’a même pas à lutter pour rester motivé.

Vous croyez qu’Elon Musk a besoin d’un réveil quand au petit matin il a une telle ambition et qu’il se dit que son travail va servir le monde entier ?

Mais attention.

Oui, il faut vous challenger mais en faisant attention à ce que votre objectif ne soit pas trop élevé.

Il doit être accessible.

Vous ne devez pas vous cramer direct.

A l’inverse vous serez démotivé si :

 Vous n’avez pas d’objectif SMART.

 Vos objectifs sont peu réalistes.

Vous serez découragé, stressé et perdrez confiance en vous.

J’en reviens à la nécessité de découper vous objectif pour les rendre plus digeste.

Vous essayez de plaire à tout le monde et vous dispersez.

Il est impossible de rendre tout le monde heureux tout le temps.

Concentrez-vous sur votre but et faites ce que vous pensez être juste.

Quelles sont les valeurs qui vous guident ?

 

Croyez-moi.

Si vous apprenez le plus jeune possible l’importance de fixer des objectifs approprié, les bénéfices vous suivront pendant toute votre vie et votre carrière.

Alors appliquez les conseils et posez-vous sur un papier pour y réfléchir 

 

 

Comme d’habitude je vous souhaite une chose, ou plutôt deux : Agir et Grandir.

L’endroit d’où vous venez n’a aucune importance. Tout ce qui importe est où vous allez – Brian Tracy

Je vous remercie pour votre soutien. Partagez-moi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *