Peps

Avez-vous le bon mindset ?

Nous sommes de moins en moins identifié par un diplôme et de plus en plus par notre capacité à créer, à penser, à apprendre.

Nous avons la chance, dans le monde actuel, de pouvoir entreprendre notre vie pour lui donner un sens.

Dans le livre Changer d’état d’esprit: une nouvelle psychologie de la réussite on nous démontre que le succès s’explique surtout par les croyances que nous avons.

Certains sont persuadés que nos facultés sont gravées dans le marbre une fois pour toutes alors que d’autres pensent que nos facultés peuvent être cultivées et croître.

Celui qui a le bon mindset accepte les challenges, persiste face aux obstacles, considère les efforts comme le chemin vers la réussite, apprend par la critique et tire les leçons de leurs actions et leurs échanges.

Etre en “permanent bêta” c’est, vous l’avez compris, être dans l’évolution en permanence.

Toujours penser à après.

Et surtout … ne rien prendre comme acquis !

Confucius, déjà, soutenait que nous devons apprendre du berceau à la tombe.

C’est l’engagement qui va transformer votre vie.

Le concept de “permanent bêta” vient du créateur de Netflix : il savait que le business de location de DVD allait disparaitre. Il a alors pivoté pour s’adapter à l’avenir.

Dans les carrières, il y a ceux qui choisissent un métier stable et une fois installé vont se laisser stagner.

Ou … Il y a ceux qui se préparent à l’avenir.

Ceux qui ont l’esprit agile, flexible.

Qui se forment et qui n’attendent pas que ce soit toujours l’entreprise qui les forme.

Dans l’article Benefits of Lifelong Learning, Marjaan Laal affirme que l’apprentissage tout au long de la vie

  • aiguise l’esprit critique
  • augmente la confiance en soi
  • améliore les compétences interpersonnelles
  • élargit les opportunités de carrière
  • affecte la capacité de communiquer efficacement
  • et bien d’autres encore

 

 

Avoir le bon mindset c’est prendre des risques de la bonne manière.

Se remettre en question lorsqu’il le faut. 

Pour ça il faut écouter tous les petits signaux de la vie qui peuvent vous indiquer vers où avancer.

Comme pour détecter un séisme.

Ce sont pleins de petits récepteurs qui prennent plein de petites informations et ce n’est pas un seul qui le fait.

Soyez à l’écoute de toutes les petites informations.

Pour quelle raison simple ?

Les gens filtrent les informations, c’est à VOUS d’être acteur et d’aller les chercher, les repérer.

Votre avenir ne vous sera pas écrit par quelqu’un d’autre.

On fait souvent l’erreur du paradoxe de la volatilité : confondre instabilité sur le court terme et stabilité sur le long terme.

Par exemple le free-lance est plus volatile mais sur le long terme est plus stable.

Pourquoi ?

Il n’a pas hésité à augmenter ses connaissances et compétences pour s’adapter.

Alors que celui qui recherche un job sûr en CDI pourrait se faire rattraper par l’évolution et vite se retrouver hors-jeu.

Mais vous ne vous laisserez pas manger !

Une étude montre que une fois leurs études terminées, 80% des gens arrêtent d’apprendre.

C’est dingue !

Hors quand on parle de prendre une longueur d’avance on est en plein dans le sujet.

 

 

Si comme une majorité de personnes vous avez un Smartphone, vous tenez un outil d’apprentissage puissant entre les mains.

Vous pouvez télécharger des applications comme YouTube, TED ou encore Audible.

Par exemple allez sur les blogs de votre domaine, de votre métier.

Faites des MOOC (formation en ligne); il en existe des tonnes qui sont gratuits en plus.

Soyez CU-RI-EUX.

Tout ce que vous ferez vous donnera une longueur d’avance considérable.

Votre capacité à agir et à tester, à se remettre en question montre à votre futur employeur que vous avez un fort potentiel d’évolution.

C’est ÇA qui intéresse l’entreprise : voir que vous avez du potentiel pour évoluer.

Si vous êtes en recherche d’emploi vous avez une chance !

Mettez ce temps à profit pour monter en compétence sur l’anglais par exemple.

Pendant cette période je m’étais fixé l’objectif de passer le test d’anglais du TOEIC. Ça m’a motivé en me donnant un objectif, en me donnant une compétence valorisée pour ma recherche d’emploi et qui s’est avérée utile.

Et le petit plus.

Ça montre que pendant mes mois de recherche d’emploi je me suis fixé un challenge et que je ne suis pas resté à glander.

Testez aussi des méthodes d’organisation qui vous seront utiles en entreprise.

 

 

Il existe un concept très répandu dans l’apprentissage.

Le 70/20/10.

C’est en 1996 qu’apparaît le modèle 70/20/10, résultat des travaux de recherche menés par les scientifiques Morgan McCall, Robert W. Eichinger et Michael M. Lombardo du Center for Creative Leadership.

Leur objectif était de comprendre les modes d’apprentissage du plus grand nombre. Nous apprenons à l’école, à l’âge adulte, nous suivons des formations…

Mais ce n’est qu’une partie infime de notre apprentissage !

Le modèle 70/20/10 découpe en trois domaines notre façon d’apprendre et de nous former.

  • 70% de notre apprentissage se fait au travers de nos expériences et pratiques de tous les jours
  • 20% de notre apprentissage se fait au travers de nos interactions sociales
  • 10% de notre apprentissage provient d’un mécanisme d’apprentissage conscient, formel.

Alors si vous n’avez pas encore confiance en vous dans votre travail, c’est normal !

Nous sommes jeunes et avons tout à apprendre.

Pour gagner confiance et monter en compétence il n’y a pas de secret pour celui qui a le bon mindset…

Il faut retourner au front, jour après jour, jusqu’à maitriser son activité.

Puis quand vous serez à l’aise, vous allez évoluer, devoir vous remettre en question et sortir de votre zone de confort à nouveau.

Le bon mindset c’est passer en permanent bêta.

Selon un rapport de Dell et du Think Tank californien l’Institut pour le Futur, l’arrivée massive de l’intelligence numérique va profondément transformer l’emploi dans les dix ans à venir.  

“La capacité à acquérir un nouveau savoir vaudra plus que le savoir déjà appris”

Dans ce contexte, votre capacité à vous orienter et vous repositionner rapidement, en phase avec vos valeurs et vos aspirations, sera une habileté déterminante.

Ça vaut tout l’or du monde.

Le Bureau du Travail Américain estime que les étudiants d’aujourd’hui passeront par 8 à 10 emplois avant d’atteindre 38 ans.

Plutôt fou, nan ?

 

 

Allez, maintenant on passe à l’action.

Voici quelques moyens simples de commencer à vous former et passer en permanent bêta :

1. Construisez votre objectif

Ok ça peut sembler chiant, mais avoir un objectif en tête aide véritablement à l’atteindre.

Surtout si vous le notez et créez des plans d’action qui en découle afin de savoir comment agir concrètement et tous les jours ou toutes les semaines.

Construisez des objectifs cohérents avec vos aspirations. Ils doivent vous emmener dans la bonne direction.

Et pensez bien que votre objectif doit être SMART :

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Atteignable
  • Réalisable
  • Temporel

Alors prenez vos papiers et stylos parce qu’il y a rien de mieux pour penser ses objectifs et les ancrer dans notre tête 🙂

Avec des objectifs la motivation suivra.

Vous saurez pourquoi vous vous levez tôt tous les jours.

Ça vous donne une raison de vouloir progresser, de vouloir grandir.

 

2. Commencez pas à pas

Ne partez pas à fond au risque de dépenser toute votre énergie et vous démoralisez dans l’apprentissage.

Il est préférable de décomposer l’apprentissage en petits morceaux.

Nous ne pouvons pas grandir sur tout à la fois.

Par exemple, au lieu d’essayer de lire chaque jour un certain nombre de pages d’un livre, pourquoi ne pas commencer par 15 minutes, deux ou trois fois par semaine ?

Après avoir « ancré » cette petite habitude, vous pouvez passer à un niveau supérieur.

Vous pouvez vous aider d’Habitica pour gérer vos actions et habitudes quotidiennes. Ça marche du tonnerre et je vous dis tout dans cet article :

Habitica : Gamifiez votre vie !

 

3. Amusez-vous

Si l’apprentissage est une corvée ou devient une corvée, l’intérêt d’apprendre de nouvelle chose risque de fortement diminuer…

Vous pouvez rendre l’apprentissage plus fun en l’adaptant à VOUS.

Trouvez les sources qui vous inspirent.

Trouvez les manières qui vous plaisent (lire, voir, écouter, parler).

Trouvez les moments qui vous conviennent.

Nous retenons :

  • 20 % de ce que nous entendons
  • 30 % de ce que nous voyons
  • 50 % de ce que nous entendons et voyons
  • 80 % de ce que nous disons
  • 90 % de ce que nous faisons !

Habitica vous aide en vous donnant des points.

Ça donne une satisfaction directement.

Quoi que ce soit, essayer de rendre l’apprentissage amusant d’une façon ou d’une autre !

Alors …

Avez-vous le bon minutes ?

Et que prévoyez-vous pour grandir ce mois ? Cette année ?

 

2 thoughts on “Avez-vous le bon mindset ?

  1. Tu as raison quand tu dis que l’entreprise veut voir que l’on a du potentiel. Un bon manager doit avoir un projet clair pour faire évoluer ses équipes et les challenger, leur donner du travail motivant. Et pour ça il faut aussi que les collaborateurs se projettent et se forme pour évoluer avec l’entreprise

  2. Habitica je connais c’est vraiment bien et je le conseil à tout le monde n’importe votre âge ou ce que vous faites ça peut vraiment vous aider pour votre quotidien à prendre les bonnes habitudes ou vous motiver pour les petits trucs du quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *